Sélectionner une page

Aaah l’Aloe Vera…Une grande histoire d’amour entre lui et moi… Ou pas ! Il y a quelques années de ça, alors que j’étais étudiant, j’ai emménagé dans un nouvel appartement. Jusque-là encore une fois, tu vas me dire que je raconte ma vie et que ça n’a rien à voir, mais ne bouge pas, tu vas comprendre d’où vient cette histoire entre l’Aloe Vera et moi. Une fois dans cet appartement, j’ai commençais à m’intéresser aux plantes d’intérieur pour la première fois de ma vie (histoire d’apporter un peu de verdure et de déco dans cet appartement). Le problème, c’est que je n’y connaissais absolument rien à l’époque. Du coup, j’ai simplement demandé autour de moi ce que les gens me conseillaient pour débuter. Naturellement, tout le monde m’a conseillé cette plante super facile d’entretien pour les débutants qui est l’Aloe vera ! J’ai absolument tout fait pour entretenir cette plante et la maintenir en pleine forme…Résultat quelques mois plus tard cet plante n’était plus de ce monde. Voilà comment tout a commencé et que ma réputation d’assassin de plantes a débuté. Avec le temps et l’expérience quelques années plus tard (eh oui, les victoires comme les échecs sont toujours instructifs.) je comprends aujourd’hui d’où viennes mes erreurs. Ces erreurs qui ont fait mourir mes plantes petit à petit. Voilà pourquoi aujourd’hui, je veux partager avec toi le guide d’entretien complet de l’Aloe Verra Made in Inspirations Nomades

Présentation de l’Aloe Vera

Pas la peine de présenter cette plante, j’imagine que tu en as déjà entendu parler et peut-être même pour ses propriétés bien connues. La preuve…elle est présente dans énormément de produit hydratant dans le monde de la cosmétique ! L’Aloe Vera est une plante qui vient d’origine des Îles Canaries et qui s’est ensuite exporté et répandu sur tout le bassin méditerranéen. Du coup, je te laisse deviner le type de climat qu’elle apprécie….sûrement pas celui des tropiques ! Elle aime donc les climats chaud et sec ce qui en fait une plante parfaite en tant que plante d’intérieur. Concernant les détails techniques comme quoi, elle fait partie de la famille des Aloeaceae…etc on va passer tout ça et voir plutôt ce qui nous intéresse pour bien l’entretenir et éviter de la faire mourir. C’est parti ! 

Plantation de l’Aloe Vera

Où planter de l’Aloe Vera

Sol

 l’Aloe Vera est une plante « désertique », elle pousse dans des endroits chauds et secs donc logiquement le meilleur sol pour lui sera une terre différente que celle d’une plante tropicale. Attention, ce n’est pas pour autant qu’il faut utiliser un mélange pour cactus. L’inconvénient de ce type de mélange est qu’il est tellement riche en sable qu’au moindre arrosage, l’eau ne sera pas assez retenue. Pour cette raison-là, je te conseille de faire toi-même ton propre mélange à base d’un terreau universel de qualité auquel tu peux ajouter de la perlite ou de la vermiculite. En faisant cela et en y ajoutant avec modération ces minéraux drainant, tu obtiendras le substrat parfait pour ton Aloe Vera.

Si tu veux en savoir plus sur les sols et leurs spécificités, je t’invite à regarder ce petit article pour t’aider à comprendre et choisir un terreau pour tes plantes d’intérieur 😉 🪴

Exposition

Comme tu le sais maintenant ou comme tu le savais déjà, l’Aloe Vera pousse à la base dans un climat chaud et sec…mais on reviendra là-dessus sur la partie de l’article qui va t’intéresser et où tu vas devoir faire preuve de retenu : L’arrosage ! Enfin bref, comme d’habitude, je pourrai te parler comme le ferait un vendeur en jardinerie et te dire qu’il est préférable de placer ton Aloe Vera dans une pièce comprise entre 18 °C et 21 °C avec telle ou telle orientation…etc. Mais ici, on te conseillera simplement de le mettre dans une pièce la plus lumineuse possible comme ton salon ou une véranda toute en le préservant du soleil direct. Oui parce que petite precision, un Aloe Vera que tu trouveras dans son milieu d’origine en plein soleil ne sera absolument pas le meme que celui qui est dans ton salon. Ton Aloe Vera est acclimatée au temps d’ici donc évite juste de la placer en plein soleil et tout ira bien pour lui.

Astuce : Une fois les saintes glaces passées (typiquement, quand il ne gèle plus dehors) tu pourras mettre ton Aloe Vera en extérieur à un endroit ombragé et lui faire profiter du temps printanier ou estival et où il appréciera se développer. 

Quand planter de l’Aloe Vera

Tu le trouveras en jardinerie à côté de chez toi ou même sur Internet peu importe le moment de l’année. En règle général, il peut être nécessaire de le rempoter après achat afin qu’il soit dans un sol plus riche et qui lui convient pour correctement se développer. Si tu remarques que ta plante se trouve à l’étroit dans son pot actuel ou que les racines vont jusqu’à en sortir par le dessous, alors c’est qu’il est grand temps de la mettre dans un pot plus grand avant que les racines se mettent à pourrir et que ton Aloe Vera commence à faire la tête…  

Comment planter de l’Aloe Vera

1 – Choisis un pot assez grand – Si le pot est trop petit la plante sera trop à l’étroit ou elle perdra l’équilibre étant donné qu’elle peut avoir un poids assez lourd à cause de l’eau contenu dans les feuilles
2 – Place au fond du pot percé des billes d’argile – Ça permet d’avoir un bon drainage et d’éviter que ta plante soit dans un environnement trop humide et finisse par pourrir
3 – Place la plante au milieu du pot et ajoute un terreau de qualité jusqu’à recouvrir la base de la plante
4 – Pas besoin d’arrosage si le mélange que tu utilises est naturellement humide.

Un rempotage tous les 3 à 5 ans sera nécessaire pour un Aloe vera de taille adulte. Cependant pour savoir si ta plante a besoin d’être rempotée ou non et ça, peu importe son âge, il suffit de regarder ses racines. Si tu remarques que les racines de ta plante sont bien développées et que tu constate donc que ton Aloe Vera est à l’étroit dans son pot, c’est qu’il est grand temps de le rempoter.

Astuce: Dans le cas où tu as beaucoup trop donné d’eau à ton Aloe Vera depuis quelque temps, que la terre est imbibée et que les feuilles tombes et brunissent, alors le meilleur moyen de sauver ta plante d’une mort certaine sera de changer le terreau par un sol plus sec.

Entretien de l’Aloe Vera

Arrosage de l’Aloe Vera

Aaah l’arrosage…La raison numéro une Géraldine pour laquelle tu es sûrement en train de tuer ton pauvre Aloe Vera. Maintenant que tu sais d’où il vient et le climat qu’il apprécie, tu sais que ta plante n’a pas besoin d’être arrosée au quotidien. Au contraire ! Premièrement concernant la quantité d’eau. Ton Aloe Vera n’a pas besoin d’une grande quantité d’eau pour s’alimenter, en fonction de sa taille un verre d’eau dans la majorité des cas sera largement suffisant. Ensuite concernant la fréquence! Ton Aloe Vera en plus de ne pas avoir besoin de grande quantité d’eau n’a pas non plus besoin que tu lui en donnes souvent. Un arrosage tous les mois voir tous les deux mois sera largement bon pour son bon entretien.

Astuce : À partir du moment où tu n’as pas donné à boire à ta plante depuis quelque temps, regarde la couleur des feuilles. Si des feuilles deviennent grises, c’est qu’il est temps de lui donner un petit verre d’eau pour la réhydrater. Attention veille à ne jamais laisser ta plante baigner dans une sous-coupe d’eau. Déjà qu’elle ne boit pas souvent, si tu laisses tremper ses racines dans l’eau elle va rapidement faire la tête jusqu’à se laisser mourir.

Fertilisation

Pour cette partie, ne t’inquiète pas, ça va être super rapide ! Personnellement, je ne trouve pas utile de mettre du fertilisant ou un engrais particulier sur l’Aloe Vera. il se développe bien tout seule et n’a pas forcément besoin d’un fertilisant pour vivre donc cela représenterai pour moi une dépense inutile. Donc mon conseil garde ton argent et n’achète pas un fertilisant qui ne sera pas très utile pour cette plante… Après chacun fait comme il veut, tu es libre d’en mettre un si tu le souhaites.  

Attaques et maladies

En plus d’être résistant, de ne demander que très très peu d’entretien et d’être là plante parfaite pour les débutants, elle est également presque parfaite sur le plan des attaques et maladies. Les seules attaques en général que peut subir ton Aloe Vera seront celles de cochenilles ou de pucerons. Comme d’habitude pour ça, évite les produits chimiques qui vont abîmer ta plante, l’environnement et surtout ton portefeuille. Pour les éradiquer utilise simplement de l’eau savonneuse ou un coton imbibé d’alcool à 90° et passe un coup sur les feuilles. Si tu utilises de l’eau savonneuse, n’oublie pas d’effacer tout résidu de savon présent sur les feuilles qui pourraient être nuisible sur le long terme à ta plante.

Astuces :

  • Si les feuilles de ton Aloe Vera deviennent brunes et molles, c’est que le problème vient d’un surplus d’arrosage. Arrête d’arroser aussi régulièrement ta plante et elle s’en portera que mieux.
  • Si les feuilles deviennent jaunes et sèches, le problème vient d’une surexposition au soleil. Essaye de protéger un peu plus ta plante des rayons direct du soleil en la déplaçant et taille les feuilles endommagées pour que ton Aloe Vera retrouve la forme rapidement.

🙋‍♂️N’hésite pas à nous poser tes questions en commentaire si tu as envie de nous parler de tes plantes d’intérieur ou même de la pluie et du beau temps. 

🍀Si tu souhaites aller plus loin et en apprendre davantage sur les plantes d’intérieur et également sur mes frères, moi et nos projets un peu fou, je t’invite à télécharger notre livre 📕: RÉCONCILIEZ-VOUS AVEC LES PLANTES ET ARRÊTEZ DE LES ASSASSINER – Le guide de survie pour s’occuper du mieux possible de ses plantes en y consacrant le moins de temps possible

Je te recommande également de parcourir notre site, tu y trouveras certainement d’autres sujets intéressants ! En attendant, je te remercie et à très bientôt ! ✌️

N'hésite pas à partager cet article ça fait toujours plaisir ! :)